Doubler la fréquentation touristique d’un site ou d’attirer une clientèle vers un nouvel évènement ?

Elise, vous êtes guide conférencière, diplômée en 2015, vous êtes titulaire d’un Master en Valorisation du Patrimoine Economique et Culturel, d’une licence d’histoire, vous parlez plusieurs langues, notamment l’allemand… Vous avez travaillé comme Médiatrice du patrimoine pendant plusieurs années en Indre et Loire et en Loire Atlantique, pour des villes, des associations, pour la valorisation de sites touristiques, de châteaux (Châteaubriant) ou d’expositions. Vous avez aussi été Educatrice à l’environnement pendant trois ans à l’association tourangelle ArboréSciences.

Aujourd’hui, vous créez et animez des « visites actives » et malgré les confinements, vous avez pu réaliser une quarantaine de visites dans les périodes ou cela était possible.


Peut-on dire Elise que vous êtes une spécialiste du développement touristique, capable de doubler la fréquentation touristique d’un site ou d’attirer une clientèle vers un nouvel évènement organisé par un village, dans une ville, un château ?

Elise : Je ne me considère pas comme spécialiste du développement touristique. Cependant, c’est vrai que mon but est de proposer une forme de visite qui convienne à un public large, qui n’est pas forcément celui qui fréquente habituellement les sites historiques ou les visites guidées.


Que voulez-vous dire ?

Elise : Une visite guidée de 2h reste un format qui ne convient pas à tout le monde, car nous ne sommes pas tous faits pour l’écoute longue. Les enfants bien sûr, mais même les adultes ont parfois envie de quelque chose où ils sont davantage acteurs.


C’est le principe de vos « visites actives » …

Elise : Tout à fait. J’ai créé il y a un an la micro entreprise 3, 2, 1... Visitez ! pour proposer des visites actives de la région tourangelle. Dans mes visites, il y a des informations historiques et architecturales, mais aussi des énigmes à résoudre et des activités à réaliser en équipes qui s’apparentent à un rallye urbain. Ce sont des balades au contenu varié, où les visiteurs apprennent beaucoup par eux-mêmes et en échangeant avec les autres participants. Elles s’adressent d’ailleurs aussi bien aux tourangeaux qu’aux touristes, car j’ai choisi des endroits insolites et peu connus. Je ne crois pas que les tourangeaux visitent souvent Saint Pierre des Corps par exemple…


Si je recherche une balade à réaliser pour des enfants à Tours, vous pouvez me proposer quelques visites ?

Elise : Bien sûr. Toutes mes visites sont conçues pour les adultes mais aussi les familles avec des enfants à partir de huit ans. Les changements d’activités permettent aux enfants de ne pas décrocher. Je conseillerais plus particulièrement aux familles avec enfants la visite « Naissance d’une ville » qui explore le quartier de la cathédrale, et où l’on parle des Romains et des Vikings. Ou alors « Il était une fois… Tours » qui est particulièrement rythmée, avec beaucoup d’activités en équipes.


Quel est le coût et combien de temps durent vos balades ?

Elise : Les visites durent deux heures en général. Les tarifs sont de 12 euros pour les adultes et 6 euros pour les enfants lors des visites publiques. Je peux aussi organiser des visites privées, à partir de 4 personnes et pour des groupes jusqu’à 20 personnes.


Je me souviens avoir rencontré le maire d’un village du sud Touraine qui se désespérait de ne pas avoir suffisamment de visiteurs dans son musée, vous pourriez faire quelque chose ?

Elise : Je pourrais travailler avec lui. Pour l’instant je propose des visites de Tours et de Saint Pierre des Corps, mais je suis en train de monter des partenariats pour élargir mes propositions. Je pourrais appliquer mon principe de visites actives à de nombreux sites, villes, communes, musées…


Merci Elise pour cette interview. En proposant des idées de balades vous pouvez contribuer à faire aimer plus et mieux connaître son environnement, votre activité devrait être déclarée d’utilité publique !

Elise : C’est un peu exagéré… Mais effectivement l’idée est de permettre aux habitants de s’approprier leur lieu de vie, en le remplaçant dans un contexte historique et en montrant que tout lieu est digne d’une visite. Je pourrais imaginer de collaborer avec la ville de Tours pour proposer une visite du Sanitas par exemple, afin de sensibiliser au patrimoine et à l’histoire de ce quartier.


Comment peut-on vous contacter Elise ?

Elise : Voici mes coordonnées : guide-elisepetit@posteo.net. N’hésitez pas à visiter ma page Facebook 321 Visitez ou mon site internet 321visitez.wixsite.com/tours

Vous retrouverez ces informations également sur le site de l’association

.

27 vues0 commentaire
RéP accompagne gratuitement les entrepreneurs, les artisans et les commerçants.