« Petites villes de demain » Développer l'emploi dans les petites villes de Touraine

Dernière mise à jour : sept. 21

Bonjour Stéphane. Vous proposez un projet pour dynamiser et contribuer au développement des petites villes en Touraine. Comment vous est venue cette idée et en quoi consiste-t-elle ?



Le projet s'est construit au fil de ces dernières années, avec des amis, nous avons eu envie de proposer des solutions, nous avons alors créé Oser autrement.fr une association pour valoriser les idées et suggérer aux petites villes et villages d’être accompagnées dans leur développement.


Pourquoi les petites villes et villages ? Etes-vous spécialisé dans l’accompagnement ou dans le développement local ?

Oui, nous sommes souvent des professionnels de l’accompagnement dans nos métiers, j’accompagne les personnes en recherche d’emploi, notre équipe est spécialisée dans l’encouragement à l’entreprenariat. La plupart d’entre nous ont créé leur entreprise ou proposent du temps pour échanger des idées et des avis dans ce domaine. Nous pouvons accompagner les citoyens dans le développement de leur ville, aidés par leurs élus. Accompagner ce n’est pas faire à la place. Nous avons par exemple parmi nos adhérents des spécialistes du développement industriel mais il est important que les habitants s’impliquent aussi. Nous sommes tous bénévoles. Nous défendons l’idée que le développement local est générateur d’emplois. Plus le nombre de résidents augmente et plus se développent les services, les commerces, les écoles.


Vous proposez des solutions pour créer des emplois ?

Oui mais pas uniquement. Les emplois municipaux cela coûte cher et il y a moins d’argent. Il faut donc innover et trouver de nouvelles solutions. Par exemple nous avons décidé de créer l’association REP Rencontres et Echanges Professionnels.fr en 2015 afin d’encourager la création d’entreprise individuelle, après avoir constaté que l’emploi salarié diminuait régulièrement depuis 30 ans. En France, 85 % des entreprises n’ont pas de salarié, si vous additionnez les commerçants, les artisans, les professi